Paisible et charmant village typique du Gard

Paisible et charmant village typique du Gard

La Rouvière est située entre les Cévennes et la Camargue, au sein du canton de Calvisson.

De l’occitan Rovièra (rouvraie, bois plantés de chênes), dérivé du latin Robur (chêne) avec le suffixe -ariam. Ce toponyme a donné aussi sur le Gard le nom d’un ruisseau et également un nom de famille très fréquent, y compris sur la commune.

Les villages voisins sont Saint-Geniès-de-Malgoirès, La Calmette, Montignargues, La grande ville la plus proche de La Rouvière est Nîmes et se trouve à 14,6 kilomètres .

Personnalités liées à la commune :

  • Jean-Joseph Triaire(1764-1850) : général français de la Révolution et de l’Empire. 
  • Les deux frères Allignol: nés à La Rouvière, ils devinrent tous deux curés. Ils publièrent en 1839 un ouvrage qui fit grand bruit en France, et provoqua d’importants remous dans la hiérarchie catholique. L’abbé Vital Augustin, le cadet fut reçu au Vatican en 1840.
    Dans cet ouvrage, ils s’élevaient contre la toute-puissance des évêques et autres princes de l’Église. 

 

 

En juin 2019 un village néolithique  a été découvert par l’Inrap, à La Rouvière en pleine garrigue sur le site du Puech de la Cabane. L’Inrap a mis à jour un habitat datant de 2 500 ans avant Jésus-Christ, des tombes d’enfants  à proximité des maisons ainsi qu’une série de caves creusées qui permettaient de conserver les aliments.

Mais la découverte exceptionnelle reste un menhir couché dans une cave :

La carrière de Puech la Cabane